Ambiguïté n°4 d’un takfiri – Rendre mécréant les hommes chargés de la sécurité nationale