L’étudiant peut-il parler d’une personne qui fait une erreur parmi les gens de la Sounnah